Les classes nominales

Les classes vont par paire : le singulier et son pluriel (représentés ici par la même couleur). Elles déterminent la nature du mot (singulier ou pluriel). Par exemple on peut pas ranger un mot commençant par « li » dans la classe 7-8. Ce sera toujours dans la classe 5-6 : liloba (liloba) = parole (singulier) -> maloba (maloba) = paroles, dires (pluriel). Ces classes ne sont valables que pour les noms, pas pour les adjectifs ni les verbes même si les verbes sont rangés dans la classe 15, il y a pas de conséquences.

Classe Préfixe nominal Exemple Traduction
1 mo- moninga (moni-nga) ami(e), copain, copine, camarade, semblable, prochain
1a / mesa (ssa) table
2 ba- baninga (bani-nga); (bamesa (bassa) amis, copains etc; tables
3 mo motuya (motou-ya) valeur, prix, importance, nombre
4 mi mituya (mitou-ya) valeurs
5 li lipata (lipata) nuage
6 ma mapata (mapata) nuages
7 e ebembe (ébè-mbé) cadavre, dépouille mortelle
8 bi bibembe (bibè-mbé) cadavres, dépouilles mortelles
9 n-/m ndeko (ndéko) cousin(e), frère, sœur, ami, prochain, famille
10 ba bandeko (ba-ndéko) cousin(e)(s), frères, sœurs, amis etc.
9a / sanza (sa-nza) lune, mois, (les filles : règles, menstruation)
10a ba basanza (basa-nza) lunes, mois
11 lo lopango (lopa-ngo) parcelle d’habitation, clôture
14 bo bolingo (boli-ngo) amour, amitié
15 ko kobenga (ko-nga) téléphoner, appeler, nommer

Remarque: Il y a donc 15 classes; à savoir que les 10 premières classes sont « régulières » car elles respectent la logique du « singulier-pluriel ». Les classes 1a/2 et 9a/10a sont quasiment identiques.

Les spécificités

Les classes 14 (noms commençant par « bo-« ) et 15 (noms commençant par « ko-« ) n’ont pas de pluriels, car la classe 14 est celle des mots abstraits, donc elle n’a pas de pluriel et la classe 15 est celle des infinitifs (les verbes).

Certains mots de la classe 6 (ma-) n’ont pas de pluriels comme par exemple tout ce qui est liquide « mayi » (ma-yi) = eau —> layi au singulier, « mafuta » (mafouta) = huile —> lifuta, « masuba » (massouba) = urine —> lisuba, « makila » (makila) = sang —> likila, « masanga » (massa-nga) = bière —> lisanga

Autre spécificité :

Les mots de la classe 11 (noms commençant par « lo-« ) ont leurs pluriels dans les autres classes de pluriels (2/4/6/8/10/10a) mais la plupart sont dans la classe 6. Exemple:

lopango/lopangu (lopa-ngo/lopa-ngou) = parcelle d’habitation, clôture -> mapango/mapangu (mapa-ngo/mapa-ngou) = parcelles d’habitation, clôtures —> classe 6 (ma-)

lokasa (lokassa) = feuille -> makasa (makassa) = feuilles —> classe 6 (ma-)

loboko (lokò) = bras, main -> maboko (makò) = bras, mains —> classe 6 (ma-)

lokolo (lokolo) = pied, jambe -> makolo (makolo) = pieds, jambes —> classe 6 (ma-)

Mais d’autres ont un pluriel d’une autre classe :

lolemo/lolemu (lomo/lomou) = langue (ce qui est dans la bouche) —> balolemo/balolému : lingala moderne (balolémo/balolémou) = langues

Et, évidemment que certains noms de classe 11 n’ont pas de pluriel. Ce sont souvent des mots abstraits :

lolendo ou lofundo/lofundu (lolè-ndò ou lofou-ndo/lofou-ndou) = fierté, orgueil, arrogance (refus d’obéissance)


Exercice: Singulier ou Pluriel ?